14 juin 2016

Le retour du froid a quelque peu freiné les ardeurs des champignons et peut-être aussi celles de nos récolteurs, du coup les espèces présentes dans nos assiettes étaient souvent communes. Mais nos chercheurs savent repérer les petits champignons quand les gros se font rares, tel Acrospermum graminum, trouvé lors de l’inventaire éclair organisé par Natureparif, et auquel plusieurs membres de la SMF ont participé… Ils ont pu inscrire plus de 80 espèces, sûrement un record, les mois de juin de ces dernières années ayant été très secs. Photographie sous la binoculaire de René Chalange.

Acrospermum graminum