Assiettes du lundi : récapitulatif

Années 2022 – 2021 – 2020 – 2019 – 2018 – 2017

ANNÉE 2022

Lundi 26 septembre 2022

Boletus fulvomaculatus, une belle découverte.
Il diffère de Boletus edulis par un bleuissement léger sur les pores et surtout par l’aspect du chapeau de couleur jaune orangée se tachant de fauve-brunâtre.
Son habitat : sous feuillus, en bordure de chemin, terre fine et légère.
Pores  : faiblement jaune, très léger verdissement à la pression.
Stipe : blanchâtre, avec un réseau peu marqué, mais descendant jusqu’en bas.


Lundi 20 juin 2022

La liste des espèce en provenance du Bois de Vincennes s’est encore enrichie avec la découverte d’un Leucocoprinus fragilissimus ; une espèce très rare en Europe qui vient dans les serres ou les pots de plantes à l’intérieur, et que l’on ne trouve pas en France dans la nature.


ANNÉE 2021

Lundi 6 décembre 2021

Sensiblement moins de champignons, ce lundi, la fin de saison approche. Quelques belles trouvailles, néanmoins, dont l’Ergot du seigle, de sinistre réputation, et ces Inocybe queletii var. autumnalis.


Lundi 29 novembre 2021

Encore un bel après-midi à la SMF, avec plus de 150 espèces présentées. On a pu admirer par exemple ces beaux exemplaires de Haasiella splendidissima.

Lundi 22 novembre 2021

Pseudobaeospora laguncularis

Cette rare espèce poussait sous Chamaecyparis. Elle se distingue des espèces voisines par sa microscopie : des cheilocystides et des caulocystides lagéniformes incrustées, pas de pleurocystides, une cuticule formée d’hyphes larges en boudins, munies de boucles. La potasse (KOH) donne une réaction verdâtre sur la cuticule.

Helvella fibrosa

Cette petite helvelle, dont le chapeau mesure 2 cm de diamètre, pousse le long d’une allée sableuse à proximité d’un cèdre. Elle est cupuliforme, de couleur brun sombre. Sa face externe et son pied sont fortement pubescents. Ses spores mesurées ne dépassent guère 17 µm de long.

Lundi 8 novembre 2021

L’inventaire du bois de Vincennes s’allonge à nouveau avec deux espèces jusqu’à maintenant introuvables en ce lieu :

Mycena luteovariegata
La marge de son chapeau se teinte de rougeâtre-gris et son stipe est sub-concolore à violacé. Ces spécimens ont été récolté sous aulnes.

et Cortinarius diosmus

Il y a très peu de cortinaires (et d’hygrocybes) au bois de Vincennes car les zones calcaires y sont rares. Ce Cortinarius diosmus était sous tilleul et chêne près d’une zone calcaire où poussent des orchidées (zone clôturée du parc floral).

Mycenella salicina var. bispora a été rapportée d’Essonne, issue de pelouse calcaire, sous Juniperus. Cette espèce n’est pas très courante.

http://www.mycofrance.fr/wp-content/uploads/2021/11/Mycenella-salicina.pdf

Enfin, nous avons trouvé une surprise dans nos assiettes, sous la forme d’un Inocybe patouillardi égaré en automne ! Malheureusement, pas de photo in situ.

Lundi 1er novembre 2021

Deux champignons rares venant de l’Essonne ont été rapportés et déterminés :

  • Lepiota grangei (vert sombre et rougissante)

  • Hygrocybe conica var. minor  (lames rouges, pied tricolore : rouge, jaune, blanc du haut vers le bas)

Au jardin tropical a été trouvée également, pour la première fois, Otidea bufonia (sous pins et charmes)



Lundi 30 août 2021 : un petit mieux ?

Cet été atypique aura été un désastre pour les champignons, tout du moins en région parisienne, nous avons eu bien peu de chose à nous mettre sous la dent ces derniers temps, et les conditions météos ne s’annoncent pas franchement favorable. Néanmoins, nous avons pu voir ce lundi des Tricholoma viridilutescens, et des Inocybe quietiodor

Lundi 28 juin 2021 : un hypogée pour changer

Hydnocystis bombycina est assurément une rareté dans nos contrées, où les amateurs d’hypogées se font rares…on a vu aussi ces beaux Coprinellus flocculosa, la saison à l’air de se lancer, pas mal d’inocybes, dont I.xanthomelas..

Lundi 21 juin 2021 : des melanophyllum !
Toujours intéressant, ces Melanophyllum haematospermum. On a pu voir aussi Leucocoprinus cepistipes ( photo du bas)

Lundi 14 juin 2021 : ça vient, mais lentement

Quelque chose cloche pour nos champignons, qui font les difficiles. A noter quand même ces belles Amanita eliae.

Lundi 31 mai 2021 : froid !

Les ardeurs printanières ont vites été refroidies, pas mal de banalité quand même ces derniers lundi. Le 31, de belles Helvella calycina se sont faites admirer…

Lundi 14 mai 2021 : c’est reparti !

Enfin ! Entre les mesures sanitaires qui s’allègent, et permettent à nos sorties de reprendre, et la pluie qui nous fait la grâce d’arroser notre mois de mai, nous avons pu voir les champignons de printemps arriver dans nos assiettes, des classiques Calocybe gambosa aux plus rares Pleurotus cornucopiae. Nous avons choisi de vous monter les premiers inocybes de l’année, de beaux I. subnudipes ( ou albovelutipes, asinina, pseudograta suivant les synonymies acceptées ou pas…).

Lundi 8 février 2021

Simocybe haustellaris a été apporté, il s’agit d’une espèce rare en Ile-de-France dont la teinte passe du blanc pur au beige. Elle vient sur bois mort de feuillu très humide.

ANNÉE 2020

Lundi 28 décembre 2020 ; enfin l’année se termine… Alors meilleurs voeux pour 2021

Nous n’allons pas revenir sur les évènements qui ont totalement saboté l’année mycologique 2020, mais sommes prêts à reprendre le flambeau dès le mois de janvier prochain. Episodiquement, toutefois, nous avons pu voir des champignons intéressants ; pour mettre un point final à  2020, voici quelques photos glanées l’automne dernier…

Calvatia cyathiformis
Porpoloma spinulosum
Hydropus trichodermus


Lundi 10 février 2020 : Un champignon à lames !

Et mycorhizien en plus… En plein frimas, c’est à noter ! Voici ces beaux Inocybe pisciodora, à l’odeur caractéristique.

Lundi 27 janvier 2020 : un  Trametes peu fréquent !

En cette période de disette, une « croûte » bien venue, Trametes suaveolens qui, comme son nom le laisse supposer, se repère déjà rien qu’ à l’odeur.

Lundi 6 janvier 2020 : Bonne année !

Bien sûr, c’est la basse saison, et les difficultés de transports ne facilitent pas les sorties, mais nous avons pu inaugurer la nouvelle année avec ces intéressants Sowerbiella radiculata et Tuber rufum.


ANNÉE 2019

Lundi 7 décembre 2019 : le début de la fin…

Nos champignons se sont fait rares, et il faut dire que les perturbations dans les transports n’ont pas incité nos récolteurs à sortir…De belles Psathyrella conferta ont néanmoins agrémenté notre séance.

Lundi 2 décembre 2019 : encore un beau lundi

Néanmoins les frimas s’annoncent, et nos assiettes sont déjà moins garnies. Voici de beau Tricholoma leucoterreum, qui, contrairement à certains auteurs, ne sont pas une simple variété albinique de Tricholoma terreum, mais bien une espèce différente…

Lundi 25 novembre 2019 : encore plus de 200 espèces !

Pas mal de classiques, bien sûr, dont des espèces plutôt estivales qui font de la résistance, comme Boletus rhodoxanthus. Voici un polypore qui se fait rare, Tyromyces kmetii

Lundi 18 novembre 2019 : la fête continue !

287 espèces exposées, nous nous sommes régalés, avec, entre autres une variété peu fréquente : Tricholoma portentosum var. boutevillei

Lundi 11 novembre 2019 : pas férié pour tout le monde !

Ca faisait si longtemps que nous n’avions pas eu une poussée automnale digne de ce nom que nous décidâmes d’ouvrir ce lundi. Bien nous en a pris, avec 270 espèces exposées ! des raretés on pu être admirées, comme ces Coprinopsis levisticolens et ces Pluteus poliocnemis.

Lundi 4 novembre 2019 : on a raté le début !

Après un mois et demi de sécheresse, la poussée automnale a démarré tard, fin octobre, alors que nous étions tous à Lourdes pour notre Session 2019. Fort heureusement, la poussée continue, et nos assiettes furent bien remplies ce lundi, avec par exemple ces Clitocybe herbarum, pas du tout fréquents.

Lundi 26 août 2019 : silwoodensis !

La poussée du début de l’été n’est qu’un lointain souvenir, la sécheresse persistante a eu raison de ses premières velléités. Fort heureusement, les quelques orages du mois d’août ont réveillé une saison qui promettait d’être du même acabit que celle de l’année dernière, et nous avons pu voir de nombreuses espèces dans nos assiettes. Beaucoup de banalités, cependant, alors même que les augures annoncent une autre période de sécheresse…Contentons-nous pour l’instant de ce que nous avons, avec ces intéressants Xerocomus silwoodensis, trouvés en forêt de Villefermoy…

Lundi 17 juin 2019 : Russula convivialis

Nous avons choisi cette Russule peu fréquente pour illustrer une séance plutôt animée, même si les nuits encore fraîches semblent retarder la poussée estivale. De nombreux inocybes ( dont I. kriegelsteinerii), pas mal d’amanites et de russules étaient cependant au  rendez-vous.

Lundi 3 juin 2019 : une vraie poussée !

On aura beau dire, la pluie est quand même LE facteur déclenchant. Des Russules, des bolets, des inocybes, des tricholomes, un vrai début d’été s’est amorcé ce lundi. Voici de jolis Bolbitius reticulatus var. aleuriatus, ou simplement Bolbitius reticulatus, suivant les auteurs.

Lundi 21 mai 2019 : une belle calvatia

les classiques printaniers ont fait leur apparitions ( Entoloma clypeatum, les Agrocybes classiques, etc…), mais la vedette fut ce bel exemplaire de Calvatia utriformis

Lundi 13 mai 2019 : nettement mieux !

Quelques pluies, des températures moins hivernales, et les champignons sont de retour. Les premiers agarics, les premières amanites ont fait leurs apparitions, et même quelques bolets ! ( Boletus erythropus, Leccinum duriusculum). Parmi ces banalités qu’on est bien content de revoir, ont trônés deux raretés, Leucocoprinus lanzoni, et Lactocollybia variicystis !

Lundi 6 mai 2019 : un gymnopilus peu fréquent !

Il s’appelle « neerlandicus » (anciennement Hebelomina neerlandica), une épithète correspond bien aux températures glaciales de ces derniers jours. cette récolte est venue à point nommé agrémenter nos étalages bien peu approvisionnés. La photo de droite montre les cystides capitées typiques de l’espèce.

Lundi 15 avril 2019 : pendant les frimas

Les conditions climatiques n’ont  décidément pas fini d’alimenter les conversations. Les grands froids de ces derniers jours ont eu raison des velléités de pousse, mais nous avons pu voir quelques classiques dans nos assiettes, morilles, pezizes ou autres helvelles, et des Inocybe posterula égarés. Nous avons quand même retenu ces Cortinarius anthracinus, récoltés du côté de La Roche-Guyon.

Lundi premier avril 2019 : un peu mieux !

Malgré de mauvais augures concernant une sécheresse qui s’installerait déjà, on a pu voir quelques champignons à lames, parmi les classiques de début de saison : des saprophytes comme les lépistes les coprins ou les psathyrelles, qui ont accompagné les premières morilles et gyromitres. Les premiers inocybes de l’année sont beaucoup moins banals, puisque ce sont des Inocybe ochroalba, rapportés de Sologne :

Lundi 25 mars 2019 : débuts laborieux

Après des mois de janvier et février traditionnellement creux, le mois de mars s’est avéré également peu propice en découvertes sortant de l’ordinaire. Les traditionnels ascomycètes ont néanmoins fait leur apparition ( Geopora, Sarcoscypha, Peziza etc..) ainsi que ces moins habituels Plicaria endocarpoides :

Lundi 14 janvier 2019

Encore quelques espèces intéressantes cette semaine, profitons-en car les frimas s’annoncent…Voici des peu courants Melanoleuca iris, et des Nothopanus ( anciennement ossicaulis) lignatilis

Lundi 7 janvier 2019

Après une année 2018 extrêmement décevante, nous formons tous des vœux pour que l’année 2019 nous soit propice. Ca commence plutôt bien, un redoux a marqué ce début d’année, avec la réapparition de champignons  habituellement plus précoces, comme Inocybe xanthocephala. Nous avons relevé cet intéressant Lenzites warnerii pour cette semaine, concurrencé par Coprinopsis lotinae.

Ces Coprinopsis lotinae ont été trouvés dans une serre du parc floral (serre des plantes aromatiques).

LUNDI 22 OCTOBRE 2018 : LES CHAMPIGNONS SE REBELLENT !

Sans que nous ayons réellement perçu un changement de pluviométrie, certaines forêts se sont révélées ponctuellement fructifères, et on a pu voir une  bonne quantité d’espèces, pour la plupart assez classiques ( il y avait quand même des Limacella delicata qui deviennent de plus en plus rares), mais nous avons sélectionné ces amusants hypholomes : Hypholoma fasciculare var. subannulatum, décrits par M. Bon, et franchement pas courants…

ANNÉE 2018

LUNDI 15 OCTOBRE 2018 : UNE FAMEUSE RARETE

Trois mois sans rien (ou presque) dans nos assiettes, c’est quand même totalement inédit dans notre histoire, mais nous ne nous décourageons pas. Notre Congrès à Métabief ( fin septembre) et notre salon du Parc floral de Vincennes ( le week-end dernier) se sont bien déroulés, et grâce aux efforts de tous, ces manifestations ont pu être correctement alimentées. Les conditions climatiques persistent toutefois à être défavorables, et nous ignorons quand une espèce intéressante pourra de nouveau activer la rubrique des Lundis. Aussi n’avons nous pas boudé notre plaisir quand est venu atterrir dans nos assiettes, en provenance de la côte Loire-Atlantique, la fameuse autant que rare Battarrea phalloides.

LUNDI 9 JUILLET 2018 : FAUSSE JOIE

Notre titre triomphal du lundi 28 mai était décidément bien optimiste, car nous sommes depuis lors en pleine disette mycologique, mises à part quelques espèces des plus banales, et tout de même, quelques inocybes classiques. On a pu apprécier ce lundi ces intéressantes Lepiota rubella

LUNDI 28 MAI 2018 : LE DEMARRAGE SE CONFIRME !

Chaleur, pluie…. ça commence à remuer sous le terre, et nous avons pu voir les premières russules, des inocybes, etc…. La palme de ce lundi revient cependant à ces intéressants spathularia neesii…

LUNDI 20 MAI 2018 :  FIN DE LA DISETTE ?

Les conditions climatiques atypiques de ce printemps 2018 ont fait perdre leur latin aux champignons, mais il semble qu’un retour à la normale s’amorce…Voici des Ophiocordyceps gracilis pas facile à repérer sur le terrain, pour nous mettre en appétit..la photo dans l’assiette était floue, alors nous nous contenterons de la photo in situ prise par Mila Tanaskovic.

LUNDI 26 MARS 2018 : DES MICROMYCETES !

En attendant la fin des frimas, une curiosité a passé la porte de notre siège, ces petits Serfertia azalae pas faciles à repérer…

LUNDI 19 MARS 2018 : IL FALLAIT AVOIR DE BONS YEUX

Nous passerons sur les conditions météorologiques épouvantables de ces dernières semaines, et qui de plus menacent de perdurer, pour apprécier la visite de ces « petites choses » qui n’ont pas échappé à l’œil d’aigle d’André Lantz. L’identification est de François Valade, auteur de la photo montage ci-après. Mazzantia galii, sur tige morte de Galium aparine, ne se trouve pas tous les jours…

LUNDI 6 FEVRIER 2018 : L’ARRIVEE DES « APHYLLO »…

Nous avions de peu fréquents Gloeophyllum trabeum au menu de ce lundi, malgré la disette habituelle…

LUNDI 31 JANVIER 2018 : APRES LES ONDEES ET AVANT LES FRIMAS

Quelques courageux sont sortis ces deniers jours, et nous ont fait admirer entre autres ces intéressants Clitopilus pinsitus. Photos in situ et microscopique de JC Tinlot…

LUNDI 8 JANVIER 2018 : un ENTOLOME HIVERNAL ?

Comme il faut s’y attendre, les champignons se font rares, aussi avons nous apprécié la présence de ce joli entolome, Entoloma icterinum, qui est maintenant synonyme de E. pleopodium.


ANNÉE 2017

LUNDI 18 décembre 2017 : un beau Creolophus pour finir

Les deux lundis suivants vont être fériés, aussi est-ce avec ce Creolophus cirrhatus que nous clôturerons nos rubriques 2017. Bonnes fêtes à tous.

LUNDI 11 décembre 2017 : bientôt la fin ?

Les frimas persistants menacent en effet de conclure une saison qui aura été bien courte, comme trop souvent ces dernières années. En témoignent les champignons de fin de saison, lepistes, hébelomes et melanoleuca, dont ce rare Melanoleuca albifolia

LUNDI 20 NOVEMBRE 2017 : un « psilo » !

La séance était encore bien remplie, avec toutefois un petit avant goût de fin de saison. Pour notre rubrique, voici ces intéressants Psilocybe percevalii, pas facile à identifier sur le terrain.

LUNDI 13 NOVEMBRE 2017 : la fête aux hygrocybes !

Journée faste pour ces jolis champignons. Se sont en effet côtoyés, aux côtés de Cuphophyllus flavipes, de Cuphophyllus berkeleyii et Cuphophyllus. pratensis, des Hygrocybe fornicata et les rares Hygrocybe calyptriformis que voici :

LUNDI 30 OCTOBRE 2017 : Un agaric pourpre !

La sécheresse persistante finit par avoir raison de l’énergie reproductrice de nos champignons; néanmoins, on a pu voir encore de jolies choses, tel cet Agaricus purpurellus.

LUNDI 23 OCTOBRE 2017 des Boletinus en or

Pendant que les congressistes de la SMF arpentaient la Sologne, les vaillants récolteurs restés à Paris ont continués d’alimenter les assiettes de la séance du lundi. Ici, de jolis Boletinus cavipes f. aureus

DIMANCHE 8 OCTOBRE 2017 : UNE HYDRE AUX PUCES DE VINCENNES…

Eh oui, une fois n’est pas coutume, un dimanche au lieu d’un lundi :  il s’agit ici des assiettes du Salon du champignon, qui se tenait comme chaque année au parc floral du bois de Vincennes. Ce fut un franc succès, les champignons comme les visiteurs étaient nombreux au rendez-vous.  Voici le plus rare des champignons exposés, Hydropus trichoderma, ici montré in situ ( photographie René Chalange).

LUNDI 18 SEPTEMBRE 2017 : DES TRICHOLOMES

Pour changer un peu des russules, toujours aussi abondantes, voici deux tricholomes intéressants, Trichloma roseoacerbum, et Tricholoma viridifucatum.

LUNDI 4 SEPTEMBRE 2017 : CETTE FOIS C’EST PARTI !

59 espèces de russules figuraient parmi les 267 espèces présentées, ce fut un beau lundi de rentrée, avec tous les  classiques de l’été, dont les bolets à pores rouges (Boletus (Imperator) rhodopurpureus, Boletus (Rubroboletus) legaliae, Boletus (Rubroboletus) rhodoxanthus …) toujours spectaculaires. On a vu en prime quelques raretés, dont ces Limacella delicata et ces Pseudobaeospora pyrifera

LUNDI 28 AOUT 2017 : PARMI 52 ESPÈCES DE RUSSULES
Ce lundi fut un beau lundi pour les russulologues, certes, mais on signalera ici la belle récolte du rare Echinoderma hystrix.

LUNDI 21 AOUT 2017 : QUELQUES BIZARRERIES

Beaucoup de Russules ce lundi, notamment celles trouvées pendant la sortie SMF de la forêt d’Évreux, dont l’intéressante R. roseicolor, déterminée le lendemain par  R. Chalange, et qui n’a donc pas pu être parmi nos assiettes.

Au milieu de pas mal d’espèces courantes, on a pu voir ces formes tératologiques, de Inocybe dulcamara et d’une (?) Russula lepida… Espèces banales, mais c’est juste pour le plaisir de l’œil, une fois n’est pas coutume.

LUNDI 14 AOUT 2017 : POUR LES RUSSOLOGUES

Ce lundi, nos assiettes se sont remplies de russules,  au milieu desquelles se trouvaient ces rares Russula convivialis, qui méritent bien d’être distinguées ici.

LUNDI 7 AOUT 2017 : UN SUPERBE « APHYLLO »

Peu de choses encore ce lundi, ce qui a permis de mettre en évidence ce Podoscypha multizonata spectaculaire…

LUNDI 26 JUILLET : DES HYGROCYBES PEU FRÉQUENTS

Des assiettes qui se font un peu plus replètes chaque lundi, avec pour l’instant surtout des taxons familiers. On a tout de même exposé ces Hygrocybe coccineocrenata..

LUNDI 19 JUILLET : XEROCOMUS SILWOODENSIS EN ESSONNE !

Un début de poussée a pu enfin être observé ce dernier Week-end, et nos assiettes se sont remplies de russules, notamment. Mais la vedette fut incontestablement la récolte de R. Chalange, qui a trouvé dans ses terres Xerocomus silwoodensis

LUNDI 22 MAI 2017 : LEUCOAGARICUS MELEAGRIS, UNE AUTHENTIQUE RARETÉ !

Ce lundi, parmi les rares champignons qui ont pu se frayer un chemin jusqu’à nos assiettes, ayant bravé la fraîcheur et la sécheresse persistante, nous avons eu le plaisir d’admirer de beaux spécimens de Leucoagaricus meleagris, une espèce dont les récoltes françaises attestées se comptent sur les doigts d’une main; la qualité a remplacé la quantité…

LUNDI 24 AVRIL 2017 : INOCYBE LAVANDULOCHLORA !

La sécheresse persistante n’aide pas beaucoup à remplir nos assiettes, heureusement le bois de Vincennes recèle des trésors. Voici un inocybe récemment décrit d’Espagne, mais qui semble s’acclimater dans un milieu bien éloigné de son ambiance méditerranéenne. Il est assez facile à identifier, si on attend que  la base du stipe prenne cette couleur jaune caractéristique… Les lecteurs assidus du bulletin de la SMF (à défaut des revues espagnoles) auront reconnu Inocybe lavandulochlora…

LUNDI 03 AVRIL 2017 : DES GYROMITRES ET DES DEMAZIERELLA POUR OUVRIR LA SAISON DES ASCOS !

Après un mois de mars bien terne, les quelques pluies de fin de mois ont animé la fonge de l’Ile de France. Les classiques ont fait leur apparition dans nos assiettes, telles ces Gyromitra esculenta, avec de bonnes surprises, comme Desmazierella acicola.

LUNDI 27 FEVRIER 2017 :  UN INONOTUS PAS BANAL ET DES PSEUDOPLECTANIA

Des ascomycètes et des aphyllophorales au menu de cette séance, parmi lesquels on a pu remarquer de beaux Inonotus rheades, ainsi que Pseudoplectania nigrella, deux récoltes en provenance de la forêt de Rambouillet.

LUNDI 20 FEVRIER 2017 : CE N’EST POURTANT PAS LA SAISON DES INOS…

Nous sommes toujours en période creuse, évidemment, aussi quand J.-C. Tinlot nous apporte un inocybe du bois de Vincennes, déniché dans le pavillon des bonzaï, nous l’accueillons avec joie, d’autant qu’il s’agit d’un taxon peu fréquent (et parfois controversé) : Inocybe eutheloides

LUNDI 13 FEVRIER : UN LACCARIA !

Notre président nous a rapporté du Tarn cette jolie espèce, agrémentant ainsi nos assiettes d’un petit avant-goût de printemps : Laccaria lateritia !

LUNDI 06 FEVRIER 2017 : IL FALLAIT AVOIR DE BONS YEUX…

Notre collègue Yoko Kimura-Debauve nous a apporté le rare pyrénomycète Myrmaecium fulvopruinatum récolté en forêt de St Germain (78) sur tronc de feuillu au sol. Photographies F. Valade.

LUNDI 30 JANVIER 2017 : QUELQUES VELUTARINA RUFOOLIVACEA

Une jolie récolte (ô combien) hivernale cette semaine, de Velutarina rufoolivacea, pour réchauffer notre enthousiasme engourdi. Récolte et photographie in situ de Marie-Paule Vigneron.

LUNDI 23 JANVIER 2017 : ERIOPEZIZA

Les conditions météorologiques sont peu favorables, c’est le moins que l’on puisse dire, il reste néanmoins quelques possibilités de trouver des champignons, comme ces classiques ascomycètes Eriopezia caesia

LUNDI 09 JANVIER 2017 : UN BEAU DEBUT

La SMF présente ses meilleurs voeux aux lecteurs assidus de cette rubrique, et aux autres ! Les frimas incitent nos vaillants récolteurs à inspecter des lieux parisiens aux températures clémentes, telle la serre de Madagascar du zoo de Paris. Nous avons pu ainsi admirer Chlorophyllum molybdites, pas si facile à trouver dans nos forêts d’Île-de-France…